Lille - France
+33 7 63 05 61 47 hello@la-veganista.fr

Etre / Devenir végane : les stats’ qui montent !

Comme le rappelle le site Les Echos.fr  dans un article en date du 10 avril 2015 :

« Même s’il est difficile de trouver des statistiques fiables, il existe de bonnes raisons de penser que le nombre de végétariens augmente en France : multiplication du nombre des restaurants végétariens dans l’hexagone (y compris des restaurants 100 % végétaliens), diversification des produits végétariens disponibles dans les magasins, visibilité médiatique du végétarisme et du véganisme (boycott des produits issus de l’élevage, y compris lait, œufs, cuir, etc.), multiplication des débats sur la question animale et des enquêtes sur la réalité de l’élevage. »

Eh oui, un véritable marché existe. Qui dit « marché » dit « offre diversifiée » car après tout, on ne va pas se le cacher, tout est question de business (ce qui est vrai sur le marché de la viande l’est aussi sur le marché végane). Conclusion simpliste (mais juste) : plus nombreux nous serons, plus l’offre de produits simili-carnés et autres grandira !

Certes, peu de chiffres sont disponibles à l’échelle de l’ensemble des pays du monde, et lorsqu’ils existent, il est de bon ton de les manipuler avec recul ; en effet, les personnes se définissent parfois comme étant végétariennes alors qu’elles ne le sont pas au sens de la définition que nous en avons. Ainsi, certaines personnes consomment du poisson ou mangent occasionnellement de la chair animale (on dit alors qu’elles sont flexitariennesou omnivores), mais se définissent malgré tout dans la catégorie des végétariens.

Un peu de vocabulaire s’impose pour les novices : il est important d’appeler un chat, un chat !

Végétarien : Une personne végétarienne ne consomme aucun produit issu de l’abattage des animaux : viande, poisson, crustacés, caviar, présure*, gélatine,**…

Certains ingrédients comme le lait, le miel ou les œufs sont consommés.

Végétalien : Une personne végétalienne ne consomme aucun produit ni sous-produit animal : viande, poisson, crustacé, caviar, lait, œuf, miel, graisse animale, beurre, crème, …

Végane : Une personne végane, en plus d’être végétalienne, n’utilise aucun produit d’origine animale et / ou testé sur les animaux. Ce mode de vie concerne aussi bien l’alimentation que les produits d’utilisation courante : vêtements, produits ménagers, cosmétiques, loisirs (cirque, zoo, …) …

L’engagement pour le refus de l’exploitation animale est une notion clef du véganisme.

*La présure est extraite de la quatrième poche de l’estomac (appelée « caillette ») des jeunes ruminants (veaux ou chevreaux). Ce sont des abats. Les végétariens les plus stricts ne consomment pas les fromages qui en contiennent.

**La gélatine est une substance obtenue par l’ébullition prolongée de la peau d’animaux (porc).

En l’absence de statistiques sur le sujet, je tiens à souligner des avancées comme celle qui s’est récemment produite Outre-Manche : Jeremy CORBYN a été élu dès le premier tour à la tête du parti travailliste -ou Labour -, un parti politique britannique de centre gauche. Il a ensuite nommé l’avocate Kerry Mc KARTHY, partenaire de la Vegan Society, en charge des dossiers concernant l’agriculture, environnement et l’alimentation.

Plus qu’un « effet de mode », expression parfois employée pour tenter de minimiser l’impact du phénomène, le développement du véganisme résulte d’une véritable prise de conscience : recherche d’un meilleur équilibre alimentaire, optimisation de sa santé, motivations éthiques et / ou compassionnelles envers les animaux, découverte de la vérité sur les pratiques en place dans les élevages / les abattoirs, implication dans un débat écologique, intolérances alimentaires ou tout simplement choix de vie, de plus en plus de personnes prennent la décision de ne plus consommer de produits ni de sous-produits d’origine animale.

Même si la France est l’un des pays d’Europe le moins avancé à ce jour, indéniablement moins vegan-friendly que d’autres, tels l’Allemagne ou les Pays-Bas, une réponse végane se construit de jour en jour, tant au niveau des restaurants que des interlocuteurs à solliciter … La Véganista est ravie d’en faire aujourd’hui partie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *